Trump et la Slovénie... une histoire de famille !

 

Sevnica la slovène, la ville natale de la nouvelle Première dame Melania Trump, a célébré à sa manière l'investiture du président américain, avec des habitants pour certains «très fiers» de leur ancienne compatriote et promotions débridée de produits locaux.

Print Friendly and PDF
Trump Melania Slovenie

Sur les bords de la rivière Sava, à l’Est de la Slovénie, la petite ville de Sevnica n’avait jusqu’ici que son vin et son château médiéval pour attirer les touristes. Mais depuis que Melania Trump est promise au bel avenir de première dame des États-Unis, les habitants de cette petite bourgade de cinq mille âmes espèrent que les touristes vont se multiplier.

Pourtant depuis le jour de l’élection présidentielle américain, ce sont surtout des journalistes qui défilent dans la ville. "Moi je connais très bien son père et sa mère", raconte une vieille dame qui sort du centre médical local. "Ce sont des gens biens. Mélanja  (prononcé à la Slovène) a donné 5 000 euros pour acheter une ambulance. Et vous verrez elle donnera encore autre chose maintenant." 

Sevnica Trump Melania Slovenie

 

Avec ses collines enneigées et ses nombreuses églises, la petite ville présente un cadre parfait pour ce conte de fée du XXIe S. Dans le quartier des immeubles en béton construits à l’époque de la Yougoslavie de Tito, les riverains pointent du doigt l’appartement où la famille Knavs a passé quelques années avant de partir pour la capitale Ljubljana.

"Je pense qu’elle sera une first lady effacée, une belle image derrière le président", affirme un homme.

Des tours communistes de Svenica au sommet de la Trump Tower, pour finir à la Maison Blanche, le rêve américain de Melania Knavs, devenu Knauss sur les podiums de la mode avant de devenir Trump par mariage, fait l’admiration de tous, car ici, la crise économique a éteint le bel enthousiasme né après l’indépendance pacifique de la Slovénie en 1991.

Relancer l’économie, c’est l’objectif du maire de la bourgade, Srecko Ocvirk, il veut exploiter ce qu’il appelle une occasion unique. "Géographiquement nous sommes situés exactement entre la Russie et les États-Unis d’Amérique, de plus dans son histoire la Slovénie au milieu de l’Europe centrale, a traversé des phases politiques très différentes, ce qui pourrait aider à devenir le pont entre l’Est et l’Ouest." Son rêve serait d’assister à une rencontre entre Donald Trump et Vladimir Putin à Svenica, mais plus concrètement il espère que des milliers d’Américains auront envie de venir admirer le village d’origine de leur nouvelle "first lady".

"Ici, rien ne changera même si ce sera probablement une bonne publicité pour Sevnica", confie plus prudemment Stanko, un radiologue, tout en souhaitant à Melania Trump, ancien mannequin et troisième épouse de Donald Trump, "d'être heureuse".

Sevnica Trump Melania Slovenie

L'investiture du président américain a donné des ailes à l'imagination des commerçants locaux pour promouvoir leurs produits, à l'occasion de cette journée exceptionnelle pour la notoriété de Sevnica. Le 45ème président américain n'en saura sans doute jamais rien, mais au restaurant Dolinsek une petite centaine de personnes, ont célébré l'investiture de Donald Trump autour d'un repas spécialement préparé par un cuisinier "présidentiel", Jozef Oseli, un ancien chef attitré de l'ex-président yougoslave Josip Broz Tito lorsqu'il voyageait en Slovénie. 

Les convives se sont acquittés de 34 euros pour un menu, servi devant la retransmission télé de la cérémonie, comprenant une «originale» combinaison de pop corn et saucisson local "First Lady", selon le gérant des lieux Martin Dolinsek.

 

Présentée en grande pompe par la municipalité de Sevnica, la nouvelle marque "First Lady", imprimée en lettres dorées sur fond noir, va décliner toute une série de spécialités locales dont du vin rouge slovène.

La marque n'est que le dernier avatar de l'enthousiasme commercial qui a saisi Sevnica, depuis l'élection de Donald Trump.

Un autre restaurateur a lui misé sur le "burger présidentiel", surmonté d’une croûte de fromage jaune et d’un drapeau américain. "La croûte de fromage sur la pain est censée rappeler les cheveux du nouveau président américain, mais nous ne voulons pas l’offenser, c’est en son honneur que nous avons pensé à ce hamburger présidentiel avec les cheveux comme marque de fabrique", explique Elvis Suhopoljac le cuisinier.

 

Des gâteaux "Melania", des pantoufles "Maison Blanche" : la Slovénie et ses deux millions d'habitants, pays le plus prospère d'ex-Yougoslavie, espèrent tirer un bénéfice touristique de l'arrivée à la Maison blanche de Melania Trump, 46 ans.

Le risque de voir apparaître tasses, assiettes et t-shirts à l'image de Melania et de son mari a d'ailleurs conduit le couple présidentiel à saisir un cabinet juridique slovène pour prévenir toute exploitation commerciale non autorisée.

La municipalité de Sevnica a ainsi retiré le grand panneau publicitaire représentant Melania qu'elle avait fait ériger et un producteur de miel local a également renoncé à faire figurer son visage sur ses pots. 

 

Depuis son mariage, Melania, n’est revenue qu’une seule fois à Sevnica, mais dans cette petite ville tranquille, les habitants espèrent vraiment que la "First lady à l’accent slovène" leur fera bientôt l’honneur d’une visite officielle avec ou sans Donald Trump.

Écrire commentaire

Commentaires: 0