Les "remonte-pentes" lisboètes

 

Tout aussi pittoresques que les tramways, les funiculaires (ascensor) sont de petits trains jaunes à crémaillère faisant office de remonte-pentes sur les collines de la capitale portugaise. On peut également lui ajouter un ascenseur (elevador) qui trône majestueusement au cœur de la Baixa.

Ces amusants petits trains sont apparus au début du 20e S., sur huit conçus originellement, ils ne sont plus que trois à être en activité. Ils permettent aux piétons fatigués de raccourcir leur périple quotidien en grimpant sans effort les pentes plutôt raides. Venez découvrir leur emplacement et leur histoire pour en profiter lors de votre prochain road trip au Portugal !

Print Friendly and PDF
funiculaire Lisbonne ascensor carte googlemap

Classés monuments nationaux en 2002, ces mécaniques vaillantes sont aujourd'hui préférés par les touristes. Les trajets en funiculaires sont très courts, 5 min environ, et l’attente du départ peut paraître longue en comparaison ! 

Pourquoi ne pas profiter des funiculaires pour découvrir les miradouros de Lisbonne ?

Nous vous proposons de conjuguer l’expérience des ascensores et celle des miradouros pour vous faire admirer les plus belles perspectives de la capitale Lisboète. La balade débutera à Cais do Sodré, centre intermodal de Lisbonne, point de convergence de divers modes de transport : trains pour Cascais, bus et tramways de Carris, bateaux pour la rive sud du Tage et sans oublier le métro.

Depuis la sortie de la station de métro Cais do Sodré, l'entrée du funiculaire da Bica peut être rapidement atteint via la rua Moeda après avoir traversé la grande avenue 24 de Julho, le marché de la Ribeira et le petit parc Dom Luís. 

ascensor da Bica Lisbonne

Ascensor da Bica

Inauguré en 1892, son système originel de traction comportait un contrepoids hydraulique. A vapeur ensuite, puis électrifié à partir de 1916, le plus âgé des elevadores se dérobe de la rue par une porte pour atteindre le Largo do Calhariz (au Bairro Alto).

De la station haute vous pourrez rapidement atteindre le miradouro de Santa Catalina via la Rua de Santa Catarina.

Ascensor da Gloria Lisbonne

Reprenez le chemin en sens inverse et continuez tout droit dans la rue du Loreto jusqu’à la place Camões, coeur du Chiado, le quartier commerçant de la ville haute. En prenant la rua da Misericordia vous atteindrez la station haute de l'ascensor da Gloria.

 

Ascensor da Gloria

Avant d'emprunter le funiculaire, allez jeter un coup d'oeil au miradouro de Sao Pedro de Alcantara.

Inauguré en 1885, son éclairage nocturne se faisait à la bougie jusqu'au début du 20e S.. Il monte depuis l'avenida da Liberdade vers le Bairro Alto. C'est un des funiculaires les plus fréquentés, à la fois par les touristes et par les fêtards !!

On atteindra rapidement la superbe place des Restauradores qui commémore la libération du Portugal, en 1640, de la domination espagnole qui dura près de 60 ans. Le troisième et dernier funiculaire est accessible en prenant le largo da Anunciada.

Ascensor da Lavra Lisbonne

 

Ascensor da Lavra

Conçu en 1884 pour vaincre l'une des côtes les plus escarpées de Lisbonne, ce gros jouet escalade la colline du pittoresque quartier de Campo de Santa Ana.

De la station haute, prendre à gauche pour aller au jardim de Torel, endroit encore peu fréquenté par les touristes. Petit parc avec plusieurs terrasses où s’éparpillent bancs et chaises longues et fontaines, il est idéal pour les pauses romantiques. De plus, un kiosque avec esplanade vous permettra de vous restaurer et de profiter du coucher de soleil sur la ville. Il est ensuite facile de rejoindre la place des Restauradores et sa station de métro en descendant les terrasses du jardin.

Elevador Santa Justa Lisbonne

Le dernier remonte-pente Lisboète est en fait un ascenseur (elevador), il s'agit du fameux Elevador Santa Justa que vous pourrez rejoindre depuis la place de Rossio dans la Baixa.

 

Elevador Santa Justa

Inauguré en 1902, il fut considéré comme le roi des elevadores. Construit non par Eiffel mais par l'un de ses élèves, Raul Mesnier de Ponsard. Il permet de monter directement au niveau du Chiado. Le sommet de l’ascenseur offre une vue unique sur la ville. De là, vous pouvez imaginer la tragédie qui s’est déroulée dans la nuit du 25 aout 1988, un gigantesque incendie a ravagé ce cœur du vieux Lisbonne. Les quatre blocs d’immeubles, au pied de l’elevador abritaient notamment des grands magasins et des boutiques anciennes. Plus de 2 000 personnes furent alors privées de travail. La mairie nomma aussitôt après le drame le célèbre architecte portugais Alvaro Siza pour reconstruire le quartier.  Celui-ci a proposé un projet résolument classique, avec sauvegarde et reconstitution des bâtiments, en ouvrant d’agréables patios entre les immeubles, qui sont désormais occupés par des boutiques de luxe.



Écrire commentaire

Commentaires: 0