Azulejos et calçada portuguesa

azulejos metro Lisbonne

 

A Lisbonne et dans tout le Portugal, les azulejos sont des ornements omniprésents, les azulejos sur les murs et la calçada sous vos pieds ! Vous ne pouvez les manquer, même le métro de Lisbonne met à l'honneur cet art lusitanien qui mérite à lui seul une visite au Portugal !

Print Friendly and PDF

Les azulejos, des origines espagnoles...

Toujours très utilisées en décoration, les azulejos, dont l'origine remonte au 15e S. constituent une sorte de peinture-tapisserie sur carreaux de faïence vernissée. Bien qu'ils soient en majorité bleu et blanc, leur nom ne viendrait pas de azul (bleu en portugais) mais plutôt de l'arabe al zulaycha, qui désigne un morceau de terre cuite et lisse.

S'ils font désormais partie du domaine architectural portugais, les premiers azulejos venaient d'Andalousie, où ils décoraient les alcazars et autres palais. Ils furent introduits au Portugal par le roi Manuel 1er, qui, revenu ébloui par l'Alhambra de Grenade, fit décorer son palais de Sintra de ces riches carreaux.

A partir du 16e S., l'Italien Francesco Nicoloso introduit la technique italienne de la majolique (la terre cuite est recouverte d'une couche d'émail blanc sur laquelle se fixent les pigments). Grâce à cette technique nouvelle, les couleurs n’avaient ainsi plus besoin d’être soigneusement séparées. Les azulejos deviennent un support répandu, un format "standard" est adopté : le carreau fait 14 cm de coté. Des ateliers s'ouvrent à Lisbonne.

 

Le saviez-vous ?

Le plus ancien tableau d’azulejos, datant de 1565, se trouve dans la Quinta da Bacalhoa aux environs de Sétubal.

 

Lisbonne pare ses murs et ses façades d’azulejos

A la fin du 17e S., les azulejos devinrent une mode et de gigantesques tableaux de faïence ornent parfois des pans de murs entiers. Devant une telle effervescence, les Hollandais de Delft, spécialistes des azulejos bleu et blanc s’emparent alors du marché.

Apparaissent alors les motifs représentant fleurs, oiseaux, scènes de Cour, de chasse, et vie des saints. Au 18e S., les portugais reprirent les rennes de cet art décoratif et relancèrent la couleur tout en gardant le bleu et blanc.

 

Un lieu à ne pas manquer : le Museu Nacional do Azulejos

Museu Nacional do Azulejos Lisbonne

Installé dans le cloître et les dépendances du couvent de Madre de Deus, le musée retrace l’histoire et la fabrication de l’azulejo depuis le 15e S. 

L’histoire, l’évolution des techniques et quelques-uns des plus beaux exemples sont présentés et expliqués.

Les thèmes animaliers sont souvent présents, les azulejos indiens montrent des couleurs différentes alors que des azulejos hollandais évoquent déjà la bande dessinée narrant l’histoire de personnages religieux.

 

Le « clou du spectacle » du musée est un gigantesque panneau de 23 mètres (constitué de 1 300 azulejos) qui représente une vue panoramique fascinante de Lisbonne avant le tremblement de terre.

Tout y est depuis la Madre de Deus jusqu’à Belém. Vous vous amuserez à le rapprocher de la situation actuelle !!

 

Adresse : Museu Nacional do Azulejo 

Rua da Madre de Deus, 4, 1900-312 Lisboa 

 

Les azulejos dans le métro de Lisbonne

Après le musée national, une visite dans le métro Lisboète s'impose pour découvrir les azulejos contemporains. Et oui, vous ne le saviez peut être pas mais le métro de Lisbonne n'a rien à envier à celui de Moscou tant réputé. Ses stations constituent un véritable musée souterrain. Vous pouvez faire cette expérience au cours de votre trajet qui vous mènera de l'aéroport au centre de la capitale via la ligne rouge.

Voici quelques exemples d'azulejos que l'on peut découvrir dans les stations du métro :

Oriente (ligne rouge) : azulejos d’artistes différents réalisés autour d’un thème commun, l’océan, réalisée dans le cadre de l'exposition internationale de 1998

Alto dos Moinhos (ligne bleue) : des poèmes d’écrivains portugais célèbres comme Camoès, Bocage, Pessoa et Almada recouvrent les murs

Jardim zoologico (ligne bleue) : fresques d’animaux et d’oiseaux

Parque (ligne bleue) : azulejos s’inspirant des Grandes Découvertes portugaises avec les expéditions de Vasco de Gama

Cais do Sodre  (ligne verte) : plongée dans l’univers d’Alice aux Pays des Merveilles

Olaias (ligne rouge), station qui se démarque par sa multitude de couleurs

Alvalade (ligne verte) : on peut voir la réalisation de Bela Silva sur le thème des femmes, des animaux et du jeu de séduction

En vrac et pour le plaisir des yeux, dans l'autres stations que vous pourrez fréquenter lors d'un prochain séjour dans la capitale lusitanienne

Et pour finir sur une note humoristique, la station Aeroporto (ligne rouge) qui se reconnait par ses caricatures de personnalités portugaises d'António, cartooniste au journal Expresso


Adresse à Lisbonne où trouver des azulejos decoratifs :

Cortiço & Netos - Calçada de Santo André 66 – La caverne d'Ali Baba de l'azulejo. Quatre frères écoulent l'énorme stock de carreaux de leur grand-père, collectionneur compulsif de fins de séries depuis les années 1940. Plus de 900 motifs sagement alignés -de la fleur pop au paysage peint à la main- pour choisir de quoi tapisser et égayer les murs parisiens.

Site web ICI.


 

La calçada portuguesa

Ils sont à vos pieds !! Il faut donc baisser les yeux vers le sol pour découvrir la calçada portuguesa : constituée de petits cubes de calcaire blanc et de basalte noir, ces pavements composent une véritable marqueterie de pierre. Le répertoire des frises est inépuisable : figures marines, armes de la ville, symboles historiques, dessins géométriques et même parfois les logos commerciaux !

Calçada portuguesa Lisbonne

Disposés le long des trottoirs, sur les places et les belvédères comme sur le pas d'une porte, ils sont un peu le pendant horizontal des azulejos.

La nuit, leur surface blanche et réfléchissante scintille. On les retrouve à Lisbonne et dans toutes les cités du pays, mais aussi à l'autre bout du monde, partout où les portugais ont laissé trace de leur passage , du Brésil à Macao, en passant par le Mozambique... Ce tapis de mosaïque est un plaisir pour les yeux mais gare à ne pas glisser par temps pluvieux !!!!

Calçada portuguesa Lisbonne



Écrire commentaire

Commentaires: 0