L'Allemagne se rêve en destination nature

 

La destination ne se résume pas à Berlin, ni à Hambourg ou Leipzig, tient à rappeler son office national du tourisme. 

A partir du 3 juillet prochain, la seconde phase de la LGV Est Européen va entrer en activité et offrira plus de liaisons en train vers Stuttgart et Francfort. 

De quoi inciter les touristes à découvrir de nouvelles régions, après le Bade-Wurtemberg, Berlin et la Bavière, les trois zones préférées des Français.

Dans le cadre de sa campagne de promotion annuelle, l'Office national du tourisme allemand a choisi de mettre la nature à l'honneur pour que paysages sauvegardés et activités de plein air reprennent leur place, face au succès touristique rencontré par des villes comme Berlin, et plus récemment Leipzig. 

D'ailleurs, plus d’un tiers du territoire allemand est constitué de sites naturels particulièrement protégés. Après "Traditions et coutumes" l'an dernier, l'Office national allemand du tourisme (ONAT) a donc choisi le thème "Fascination nature" pour sa campagne internationale annuelle, actuellement diffusée sur Internet.

L’Allemagne a de quoi les séduire avec ses 16 parcs nationaux, plus de 100 parcs naturels, 15 réserves de biosphère de l’UNESCO, 48 000 espèces d’animaux sauvages, 70 000 km de pistes cyclables ou encore 350 îles.

 

Parmi les destinations "nature" préférées des Européens

 

Rien ne semble arrêter l’Allemagne dans son ascension touristique. 

Depuis 1995, le pays a connu une croissance de +118% de ses nuitées étrangères

Il est aujourd’hui la seconde destination touristique des Européens qui voyagent à l’étranger, après l’Espagne.

"L'Allemagne est surtout connue pour ses villes, mais cette année nous voulons qu'elle fascine par sa nature", a affirmé de son côté Beatrix Haun, directrice de l'ONAT à Paris. 

L’année dernière, 2,6 millions d’Européens sont venus en Allemagne pour apprécier ses richesses naturelles, faisant du pays, avec l’Autriche et la France, l'une des destinations préférées des Européens au niveau mondial pour effectuer un voyage nature.

"L'Allemagne offre encore quelques traces d'une nature non habitée. Depuis les Alpes jusqu'à la mer, entre le Rhin et le Danube, vous voyez un pays couvert de chênes et de sapins, traversé par des fleuves d'une imposante beauté, et coupé par des montagnes dont l'aspect est très pittoresque", a déclaré Nikolaus Meyer-Landrut, ambassadeur d'Allemagne à Paris, citant Madame de Staël, lors d'une conférence de presse destinée à présenter la campagne ce 25 janvier. 

Plus de 150 ans après que ces mots aient été écrits, le constat vaut toujours.

 

Un moteur de recherches de destination

 

Reste à faire connaître davantage encore cette facette du pays. Pour ce faire, la campagne se décline sur plusieurs outils. Sur son site,  l'ONAT a créé un moteur de recherche de destinations. Grâce à plusieurs filtres (plaine/montagne, détente/action, terre/eau, isolé/central...), l’utilisateur peut trouver les lieux qui correspondent le plus à ses attentes et les partager sur les réseaux sociaux.

Sur YouTube, une vidéo, qui totalise 28 000 vues (dans sa version anglaise) depuis sa mise en ligne fin novembre 2015, illustre toutes les possibilités d'expériences qu’offrent les paysages naturels allemands, du trekking à l’escalade, en passant par la randonnée aquatique, le parapente, ou encore les promenades sur les grèves à marée basse.

 

De bons chiffres pour le tourisme allemand en 2015

 

L'ONAT mise aussi beaucoup sur les intagrameurs et blogueurs invités à poster sous le hashtag de la campagne, #EnjoyGermanNature, pour rendre compte de leurs voyages.

A l'occasion de la présentation de l'opération "Allemagne – Fascination nature", l'ONAT a annoncé 62 millions de nuitées internationales dans des établissements d’hébergement de dix lits et plus entre janvier et septembre, soit 5,3% de plus qu’à la même période l’année dernière.

Écrire commentaire

Commentaires: 0